Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les andouilles

Andouilles suspenduesUne andouille, c'est fait avec des boyaux de cochons. d'abord on les vide au jet sous pression, puis on les échaude, afin de les débarrasser de toutes les cochonneries qui sont dedans. quand ils sortent de la grande marmite à vapeur, on les appelle alors des "chaudins". Après on les enroule en commençant par un bout pour aller à l'autre bout. Pour faire l'andouille, on commence par prendre un petit intestin grèle, qu'on bourre de chutes avec des épices, et sur lequel on "chausse" un  autre intestin puis un autre puis un autre et ainsi de suite jusqu'à obtenir un genre de saucisse de 1m à 1.80 de long, d'un diamètre de 8 à 15 cm. Quand on a fini de faire l'andouille, on la met au fumoir pendant 24 à 48 heures, puis on la vend aux touristes...
En Bretagne, faire l'andouille permettait de récupérer toute la tripaille du cochon, lequel, comme aujourd'hui dans beaucoupe de pays pauvres, représente la "caisse d'épargne " familiale. Et comme il n'y avait pas de fumoir dans chaque masure, les andouilles étaient suspendues dans la cheminée, oû elles étaient à l'abri des prédateurs (mouches, rats, enfants affamés, maris grognons et amants à fringale) et oû elles prenaient leur goût tout en séchant, leur avenir de conservation étant garanti par la bonne fumée des bois de chataigner qui chauffaient la maisonnée. L'andouille de Guéméné est fabriquée et séchée de manière traditionelle sous cette forme, ce qui prend du temps et assèche fortement le produit, d'oû son prix élevé et la couleur noire de sa "robe". Les andouilles modernes sont chaussées précuites et "finies" dans des fours fumoirs en quelques dizaines d'heures, avec en prime un contrôle qualité qui garantit la propreté du produit et son absence de bactéries fécales (ce qui n'était pas le cas dans le passé)....
Andouilles suspendues 1
Il existe de nombreuses sortes d'andouilles, des grandes perches à walkmann incorporé avec boutons d'acné sur la figure en option, des petites avec de grosses lunettes qui savent tout avant de savoir pisser, des grosses qui bouffent n'importe quoi en décrétant que ça fait du bien par oû ça passe, et un nombre incalculable d'andouilles ordinaires, qu'on rencontre le plus souvent le long des autoroutes entre le 1er juillet et le 31 aout (précisément), et qui ont la particularité de cumuler les couches de bêtise et de couennerie, d'oû leur appellation finale.
Enfin, et ce n'est pas tout, on a découvert depuis quelques années une nouvelle variété d'andouilles, lesquelles sont affublées d'un bout de plastique sur le coté du visage, et n'ont de cesse de causer dedans à longueur de temps, sans se rendre compte que les mots qu'elles égrennent leur coûte une fortune, mettant en danger leur pécule, sans oublier qu'elle le font dans toutes les circonstances, y compris en conduisant un véhicule, à tel point qu'on se demande comment le gouvernement a pu délivrer des permis de conduire à de telles engeances ....

Écrire un commentaire

Optionnel